La gestion de l'eau implique un grand nombre d'acteurs - pouvoirs publics, collectivités et élus locaux, acteurs économiques, associations - et s'exerce sur une multiplicité d'échelles géographiques. La représentation proposée ci-dessous est bien sûr très simplifiée mais permet de situer chaque groupe d'acteurs les uns par rapport aux autres et de préciser leurs responsabilités respectives.
 
La Conférence de Dublin en 1992 a adopté une déclaration dite "Déclaration de Dublin sur l'eau dans la perspective d'un développement durable". Cette déclaration adopte quatre (04) principes directeurs et un programme d'action. Ces principes de Dublin sont reconnus à l'échelle internationale et constituent le fondement des débats touchant la gestion des ressources en eau. Le principe 2 de la déclaration de dublin stipule que : « La mise en valeur et la gestion de l'eau doivent avoir un caractère participatif et associer les utilisateurs, les planificateurs et les décideurs à tous les niveaux ». Conformément à ce principe l’Agence de l’Eau qui est une structure de gestion de la ressource en eau associe différentes catégories d’acteurs. Ce sont :
  • Les représentants de l’Etat
  • Les collectivités Territoriales
  • Les usagers
Ces acteurs représentent alors deux tiers (2/3) de membres du droit public et un tiers de membres de droit privé. Cette composition reste valable dans tous les organes collégiaux de l’agence de l’Eau du Liptako.

Représentants de l'Etat

Ils ont pour rôle de veiller à l’intérêt général des populations dans le domaine de l’eau, orienter les autres acteurs pour une articulation fonctionnelle entre eux tout en impulsant et accompagnant des initiatives locales d’utilisation et de gestion de l’eau.
Pour ce faire quatorze (14) Ministères sont représentés au Comité de Bassin qui est l’Assemblée Générale de l’Agence. Ce sont :

  •  Le Ministère chargé de l'Eau;
  •  le Ministère chargé de l'Agriculture;
  •  le Ministère chargé de l'Environnement;
  •  le Ministère chargé de l'Economie;
  •  le Ministère chargé des Collectivités Territoriales;
  •  le Ministère chargé de la Santé;
  •  le Ministère chargé des Infrastructures;
  •  le Ministère chargé de l'Elevage ;
  •  le Ministère chargé des Mines ;
  •  le Ministère chargé de l'Aménagement du Territoire ;
  •  le Ministère chargé de la Recherche ;
  •  le Ministère chargé de l'Habitat et de l'Urbanisme;
  •  le Ministère chargé de la Promotion de la Femme et du Genre;
  •  le Ministère chargé du Tourisme.

Des quatorze (14) représentants au Comité de Bassin, les quatre (04) suivants sont également représentés au Conseil d’Administration de l’Agence qui est l’organe exécutif :

  •  Le Ministère chargé de l'Eau;
  •  le Ministère chargé de l'Environnement;
  •  le Ministère chargé des l'Economie;
  •  le Ministère chargé de l'Agriculture.


Collectivités territoriales

Leurs rôles est de veiller sur les intérêts collectifs des populations de leur espace de compétence. Sur un ensemble de 49 provinces présentes dans l’espace de compétence de l’agence de l’eau du liptako, les quatorze (14) communes représentées sont les suivantes :

  •  Commune de Falagountou
  •  Commune de Arbinda
  •  Commune de Baraboulé
  •  Commune de Sebba
  •  Commune de Tankougounadié
  •  Commune de Gorom-Gorom
  •  Commune de Markoye
  •  Commune de Bouroum
  •  Commune de Yalgo
  •  Commune de Barsalgho
  •  Commune de Pissila
  •  Commune de Coalla
  •  Commune de Bogandé
  •  Commune de Sollé

Parmi ces communes, sont également représentées au sein du Conseil d’Administration de l’AEL, les quatre (04) communes suivantes :

  •  Commune de Pissila
  •  Commune de Bogandé
  •  Commune de Yalgo
  •  Commune d'Arbinda

Usagers de l'eau

Le rôle de cette catégorie d’acteur est de veiller aux intérêts spécifiques des utilisateurs de la ressource en eau dans les secteurs d’activités couramment rencontrées dans l’espace AEL. Ce sont : exploitation minière, maraichage, élevage, pêche, travaux publics, production d’eau potable, consommation d’eau.
Les quatorze usagers siégeant au e Comité de Bassin de l’agence sont les suivants :

  • Société Coopérative Entrepreneurs Agricole/Soum
  • Union Provinciale des Entrepreneurs agricoles de la Gnagna
  • Union des Productrices de Niébé de Bonam
  • Groupement maraîchers de Dori
  • Union provinciale des éleveurs de Bogandé
  • Association AL Gafiett de Gorom-Gorom
  • Associations pour le Développement de l'Oudalan
  • Association des Usagers de l’Eau de Mansila
  • Faso hydro
  • Association Noode-NootoONG A2N
  • Action pour le Changement et le Développement de l’Oudalan
  • Fédération Songtaaba des organisations professionnelles de pêche du CND
  • Entreprise Bonswendé Yaméogo et Frères (EBYF)
  • SOMITA SA

Les quatres (04) usagers suivants siègent également au Conseil d’Administration :

  • Association Noode-NootoONG A2N
  • Association AL Gafiett de Gorom-Gorom
  • Union Provinciale des Entrepreneurs agricoles de la Gnagna
  • Entreprise Bonswendé Yaméogo et Frères (EBYF)

Aller au haut